Copyright 2019 Le Philharmonicœur - Tous droits réservés lephilharmonicoeur@gmail.com

Mentions légales

Dans cet univers passablement absurde s’il y a bien une chose qui ne l’est pas, c’est ce qu’on peut faire pour les autres.

 

André Malraux

Le Philharmonicœur est un orchestre solidaire, humaniste, altruiste, désintéressé et citoyen fondé par Nicolas Simon, entièrement tourné vers un idéal : lutter contre la misère et l’exclusion culturelle. 

Lire l'interview de Nicolas Simon réalisée par Tristan Labouret : 

bit.ly/LEPHILHARMONICOEURItw

Le Philharmonicœur est un projet solidaire dans lequel la musique permet :

  • De diffuser le message que l’accès à la culture est un combat pour la dignité

  • aux musiciens de renouer avec l’essence de leur vocation : la générosité alliée à la passion

  • De créer un espace, un moment de rencontre et de partage entre des artistes et des personnes en grande précarité

  • De financer des actions concrètes dans le champ du social par le don que chacun fait du montant de son cachet

La Genèse du Philharmonicœur

Nicolas Simon :

« Le Philharmonicoeur est né en février 2018. Il y a eu une grande vague de froid cet hiver-là. Je suis très touché par la misère qu’on croise dans la rue, qui est valable pour toutes les saisons mais plus encore à cette période de l’année. Je me suis alors demandé comment est-ce que je pouvais, par mon métier, aider ces personnes que je voyais souffrir. En parlant de cette situation avec des amis musiciens, je me suis engagé : si un jour on me confie un orchestre, je ferai de cet orchestre un orchestre-accueil, un orchestre-oasis. C’est-à-dire un lieu ouvert à tous, à tous les « exclus » quels qu’ils soient, où les répétitions seraient un moment de chaleur, de réconfort, où l’on pourrait non seulement recevoir du « beau » mais aussi boire un café chaud, manger une madeleine… J’ai alors réalisé qu’il ne fallait pas que j’attende mais au contraire qu’il était indispensable qu’un tel orchestre existe au plus vite. »

Le Philharmonicœur a vite pris forme : un orchestre réunissant musiciens professionnels, amateurs et étudiants partageant tous le goût de l’excellence.

 

Engagés et solidaires, ils consacrent 1/3 de leur temps de répétitions à l’échange et à la médiation culturelle auprès de publics touchés par la précarité.

Le fonctionnement, l’ambition, et l’économie de Philharmonicœur sont ceux d’un orchestre professionnel. Les musiciens et techniciens sont salariés mais s’engagent à faire don de leur cachet.

Le total des sommes recueillies est reversé aux associations partenaires pour le financement de solutions d'hébergement à court, moyen et long terme. Les sommes ainsi collectées sont mises à la disposition de la mission sociale du projet avec l’expertise des partenaires de terrain.